Sport et Durabilité

José Félix Díaz Bermúdez*

Le sport est une activité humaine, un phénomène social, directement lié à grande variété de contenus, spécialement à l’époque contemporaine, est directement lié à une grande variété de contenus. Sa conception, sa performance, ses résultats doivent être évalués en tenant compte des exigences de la politique, de la société, de l’éthique, de la philosophie et de la conservation de l’environnement.

Pour déterminer ce que le sport signifie pour tout le monde, nous devons nous poser une série de questions : Est-ce sain ? Stimule-t-il l’épanouissement de l’être humain, sa liberté, ses valeurs, ses idéaux ? Est-ce une activité qui s’harmonise avec l’environnement et équilibre la vie de l’homme ? Est-elle durable et respecte-t-elle des paramètres socialement responsables?

Le sport moderne est obligé d’assumer les considérations ci-dessus.

Des facteurs tels que la gratuité par rapport à la commercialisation du sport, la participation à la politique et la présence de grandes entreprises, l’utilisation de marques, de biens et de services sans contredire les objectifs ultimes du sport nous obligent à effectuer différentes évaluations de manière critique et constructive.

Le sport est par essence un ensemble de disciplines physiques avec des techniques et des règles spécifiques dans lesquelles les capacités corporelles sont développées, mais c’est aussi un exercice mental.

Les disciplines sportives sont devenues populaires dans le monde contemporain. Ceci implique donc l’existence d’une infrastructure en croissance ; d’une industrie qui génère annuellement des revenus et des dépenses substantiels ; elle constitue un impact important sur la production de biens et de services, sur les échanges, sur la qualité des villes et de leur environnement, ce qui génère des effets divers.

Le sport compris comme une forme d’expansion, de croissance et de développement de la personne physiquement et mentalement, bien conçu et pratiqué, contribue sans aucun doute à l’harmonie de l’être humain, avec la qualité des villes, de la société et de l’environnement.

En termes de réglementation, la relation entre le sport et la durabilité est envisagée en Espagne dans la loi 10/1990 sur le sport, qui établit une collaboration en matière d’environnement et de défense de la nature entre différents organismes et organisations.

Aujourd’hui, grâce à la position assumée par les organisateurs des Jeux Olympiques de 2020 (reportés par la pandémie de Covid-19 à cette date en 2021), la durabilité est venue par la porte d’entrée du sport mondial. Il est important de souligner un itinérant différent qui détermine une série de domaines liés aux activités sportives conditionnées par la durabilité comme les directeurs principaux du sport aux infrastructures utilisées, les lieux où ils se déroulent et les conditions de participation des athlètes.

Au niveau international, la résolution 70/1 de l’Organisation des Nations Unies intitulée : «Transformer notre monde : l’Agenda 2030 pour le développement durable » (2015) exprime ce qui suit :

« Le sport est un autre facteur important du développement durable. Nous reconnaissons que le sport contribue de plus en plus à la réalisation du développement et de la paix en promouvant la tolérance et le respect, et qu’il soutient également l’autonomisation des femmes et des jeunes, des individus et des communautés, ainsi que les objectifs de santé, d’éducation et d’inclusion sociale ».

Le contenu de cette résolution de l’ONU s’inspire du contenu des Objectifs de Développement Durable, ODD, applicables en la matière, à savoir :

Objectif 3 : Garantir une vie saine et favoriser le bien-être de tous à tout âge.

Objectif 4 : Assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et promouvoir des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Objectif 5 : Atteindre l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.

Objectif 11 : Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables.

Objectif 16 : Promouvoir des sociétés justes, pacifiques et inclusives.

C’est sans aucun doute que le sport est inclus dans chacune de ces propositions et c’est aussi un facteur important de développement durable”.

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont été conçus dans le cadre d’un plan de durabilité finalisé et strict, tel qu’exprimé dans le rapport: «Sustainability Pre-Games Report Sustainability Highlight» : juykxnxjkjk19msywzad.pdf (tokyo2020.org)

Ses objectifs sont: le respect des droits de l’homme ; large participation des femmes; l’utilisation de l’électricité avec des ressources renouvelables; l’utilisation de véhicules électriques à carburant propre; l’élaboration de médailles avec des produits post-consommation électroniques; réduction du CO2; l’existence d’arbres naturels, entre autres.

Ce qui se passe à l’occasion des Jeux de Tokyo 2020 est un exemple très positif pour le monde post-pandemique qui doit être refait avec des critères constants.

* L’auteur est également un spécialiste RSE.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on telegram
Telegram
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp

Esta entrada tiene 2 comentarios

  1. Can I simply say what a relief to find someone
    that actually understands what they’re discussing over the internet.
    You certainly know how to bring a problem to light and
    make it important. More and more people have to
    read this and understand this side of the story. I was surprised
    you aren’t more popular since you definitely have the gift.

    1. José Félix Díaz Bermúdez

      Thank you very much for your answer. You are very kind and we are improving the page with more texts. We are expanding to the Portuguese language as well. Let’s grow. Thank you for following us and spreading the word.

Deja una respuesta

Ultimos articulos